Diester®, une énergie renouvelable
Made in France
Diester

Questions-Réponses

Qu’est ce qu’un biocarburant ?

C’est un carburant renouvelable issu de la transformation de matières organiques non fossiles (biomasse), qui complémente ou se substitue à du carburant fossile. Il existe deux filières de production de biocarburants :

  • Le biodiesel : une filière huile et dérivés (huile végétale, graisses animales, huiles usagées). Le biodiesel est incorporé dans les moteurs diesel.
  • Le bioéthanol : une filière alcool (sucres, amidon). Le bioéthanol est incorporé dans les moteurs à essence.

Diester® est la marque de biodiesel produit en France par Saipol, filiale du groupe Avril. Diester® est obtenu principalement à partir d’huile de colza. 

Pourquoi le biodiesel Diester® est-il une énergie renouvelable ?

  • Diester® est une énergie renouvelable car le colza dont il est issu est inépuisable : on peut en semer tous les ans pour en produire.
  • Autre intérêt de ce colza : comme tous les végétaux, il « capture » du CO2 dans l’atmosphère qui sert à la croissance de la plante grâce au processus de photosynthèse. Le CO2 capté est alors rejeté en fin de cycle lors de la combustion de Diester® dans les moteurs. A l’opposé, le gazole est une ressource fossile épuisable extraite du sol (sous forme de pétrole) ; sa combustion augmente la quantité de CO2 dans l’atmosphère.

Quelle différence entre biocarburants de 1ère génération et de 2ème génération ?

Déjà incorporés dans les carburants distribués dans les stations-services, les biocarburants de première génération sont issus du sucre, de l’amidon ou des huiles extraits des végétaux (betterave, maïs, céréales, canne à sucre, colza, tournesol, soja, palmier à huile…). Ces molécules sont transformées en bioéthanol (sucres et amidons) par fermentation ou en biodiesel (huiles végétales) par transesterification.

Faisant encore actuellement l’objet de recherches, les biocarburants de deuxième génération sont quant à eux issus de la lignine et de la cellulose que l’on trouve dans les tiges, le bois ou les feuilles des végétaux. Ces molécules sont transformées en éthanol (par fermentation) ou en biodiesel et biokérosène (par voie thermochimique).

Le groupe Avril participe au programme de recherche BioTfueL qui vise à développer les procédés industriels qui permettront de produire du biodiesel et du biokérosène à partir de résidus agricoles et déchets forestiers.


À lire également dans la rubrique « Diester »

#FiersdeDiester
Avril, partenaire privilégié du monde agricole
Chiffres Clés