Diester®, une énergie renouvelable
Made in France
L’alimentation

De Diester® aux tourteaux de colza pour nos élevages

La production de Diester® à partir du colza permet également la coproduction de tourteaux riches en protéines végétales. Ce tourteau est utilisé dans l’alimentation des animaux d’élevage. 

Le tourteau, un défi français

Les protéines végétales sont une ressource essentielle pour l’alimentation des animaux d’élevages. L’Union européenne ne produit pas suffisamment de protéines végétales, en particulier de soja, et doit donc importer de larges quantités de tourteaux de soja. Le développement des surfaces de colza en France dès les années 90 a permis non seulement de combler une partie du déficit français en protéines végétales (autosuffisance passée de 23% en 1980 à 55% aujourd’hui) mais également de fournir l’huile nécessaire à la production de l’énergie renouvelable Diester®. Au total, la production française de colza permet d’économiser 500 millions d’euros en importation de protéines végétales.

Qu’est-ce qu’un tourteau ?

Après récolte, les graines de colza et de tournesol sont transformées selon un procédé appelé trituration. De ce procédé sont extraits de l’huile végétale (44% du poids de la graine), utilisée notamment pour la production de Diester®, et des tourteaux (56% du poids de la graine), coproduits solides riches en protéines.

Le tourteau, un atout pour la nutrition animale

Le tourteau est un complément dans l’alimentation des animaux de nos élevages. Le tourteau apporte aux élevages :

  • Des protéines pour renforcer leur croissance, leur musculature et leur ossature
  • Des acides aminés qui facilitent leur digestion
  • Des minéraux, notamment du phosphore et du calcium

En plus des fourrages, les éleveurs complémentent l’alimentation de leurs animaux en mélangeant les tourteaux avec des céréales, des graines de protéagineux (lupin et féverole) et de la luzerne déshydratée. Les éleveurs apprécient le tourteau de colza : cultivé et transformé localement, le tourteau destiné aux élevages remplace avantageusement le tourteau de soja importé. 


À lire également dans la rubrique « L’alimentation »

Chiffres Clés
Le tourteau, un défi français
Sondage sur le sentiment des Français